Microsoft avait accusé cette personne d’être le principal administrateur de ce botnet. Ce dernier dément fermement sur son blog.

« Je n’ai pas commis ce crime, je n’ai jamais participé à la gestion de botnets et de programmes similaires et n’en ai tiré aucun bénéfice », écrit-il sur son blog. Le programmeur de 31 ans indique être retourné en Russie alors pour se défendre.

Rappelons que la semaine dernière la cour d’Alexandrie en Virginie a poursuivi, sur demande de Microsoft, Andrey Sabelnikov comme responsable de la gestion du botnet Kelihos, un ensemble de 41 000 nœuds d’ordinateurs zombies, lequel était capable d’envoyer 3,8 milliards de messages électroniques chaque jour.

A l’origine, Microsoft avait poursuivi Dominique Piatti et son entreprise dotFREE Group. Mais après investigations, Microsoft avait conclu à l’innocence de cette personne et de son entreprise. Ce dernier avait d’ailleurs accepté immédiatement de supprimer ou transférer tous les sous-domaines reliés à Kelihos. Par ailleurs, durant l’enquête, la coopération de M. Piatti aurait permis de déterminer le rôle de M. Sabelnikov.

La plainte de 21 pages accuse ce dernier d’avoir supervisé le code présent dans Kelihos et d’avoir été le principal administrateur de ce malware avec pour objectif d’étendre son emprise sur un nombre toujours plus grand d’ordinateurs zombies.




Autres News Malwares

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143962
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI