Go Daddy est une entreprise américaine spécialisée dans la gestion de noms de domaine sur internet et l’hébergement web. Hier ses serveurs DNS ont été victimes d’une attaque par DDOS qui a rendu inaccessible un nombre très important, environ 52 millions (non confirmé par Go Daddy), de sites hébergés par Go Daddy.

Sur Twitter, Go Daddy précise que la plupart des sites hébergés sont de retour en ligne et qu’aucune donnée client n’a été dérobée.

 

Vraisemblablement ce serait un membre isolé d’Anonymous qui serait responsable de l’attaque. Il revendique l’attaque sur son compte Twitter à plusieurs reprises. Néanmoins le groupe Anonymous ne semble pas cautionner cet acte et s’est d’ailleurs désolidarisé de ce pirate en le critiquant vivement.

Go Daddy avait publié plusieurs communiqués annonçant son soutien au projet de loi SOPA, Stop Online Piracy Act. Cela avait provoqué la colère de nombreux groupes appelant au boycott de Go Daddy. Toutefois Anonymous Own3r dont l’anglais est médiocre, souhaitait juste tester la sécurité de l'entreprise américaine et semble ne pas vouloir révéler le but de son attaque, il dit simplement :

 




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143226
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI