vendredi 5 juin 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 

Huawei a offert au gouvernement australien -s’il le souhaite- un accès total à son code source et aux matériels de l’entreprise dans le but de dissiper le climat de défiance que subit l’équipementier.

Le gouvernement australien avait interdit à Huawei l’accès aux contrats sur les réseaux en début d’année, se justifiant en avançant : « nous avons la responsabilité de faire du mieux possible afin de protéger l’intégrité du réseau ainsi que les informations qui y circulent ».

John Lord, le président australien de Huawei, souhaite que Huawei soit plus ouvert et affirme que l’entreprise prévoit d’d'accorder au gouvernement australien « un accès non restreint et complet » à ses équipements et logiciels rapporte la BBC.

Il propose même que l’Australie mette en place un centre d’évaluation de la cyber-sécurité où les équipements réseaux et le code source soient évalués.

D’ailleurs, en 2010, Huawei avait ouvert son propre centre d’évaluation de la sécurité au Royaume-Uni pour permettre aux autorités britanniques compétentes de tester et d’examiner les équipements de la firme.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI