lundi 18 novembre 2019    || Inscription
BanniereNews
 
 

Après un énième vol de PC portable, la Nasa a enfin décidé de chiffrer ses PC pour assurer une protection optimale de ses données.

Le 31 octobre dernier, quelqu’un est entré par effraction dans un véhicule fermé et s’est emparé d’un PC portable et de documents officiels.

Le PC était juste protégé par un mot de passe mais le disque dur n’était pas chiffré. Il contenait des PII (sorte de carte d’identité de la Nasa) d’un certain nombre d’employés.

La Nasa a passé un contrat avec un spécialiste des intrusions, ID Experts, qui va notifier ceux dont le PII a été compromis. La Nasa et ID Experts ne demanderont aucune information personnelle à leurs employés donc toute communication de ce genre sera nécessairement malveillante.

En mars 2012, suite au vol d’un PC portable, 2300 PII avaient été exposés, la Nasa avait alors promis que tous les ordinateurs du Centre de l’Espace Kennedy verraient leur disque dur chiffré d’ici septembre 2012.

La Nasa a décidé d’étendre le chiffrement à tous ses ordinateurs contenant des données PII, ITAR (régulation internationale du trafic d'armes), EAR (exportations), les informations des ressources humaines, les autres données sensibles mais non classées (SBU). Il est prévu que cela soit terminé le 21 décembre, jour après lequel aucun PC non chiffré ne pourra quitter les installations de l’Agence.

La Nasa a aussi déclaré que le stockage d’informations sensibles sur les smartphones et autres terminaux mobiles est interdit.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI

TRUSTECH

Cet événement international dédié aux paiements, à l'identification et à la sécurité est organisé à Cannes (palais des festivals) du 26 au 28 novembre 2019. Organisé par Comexposium.

FIC

Ayant pour thème cette année "Replacer l'humain au coeur de la cybersécurité", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 28, 29 et 30 janvier 2020 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

RSS