lundi 30 mars 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 

Les médias chinois ont publié une série d’articles présentant Cisco comme une entreprise complice des USA dans les attaques qui touchent les infrastructures de l'Empire du Milieu.

Le premier article accusateur semble provenir du China Economic and Information Technology Magazine avec une couverture très explicite. Le magazine prétend que 90% de « la guerre des réseaux » tire son origine des Etats-Unis. China Unicom a d’ailleurs choisi de changer ses équipements Cisco pour passer à des alternatives chinoises.

 

Les preuves contre Cisco paraissent biaisées avec des références à des failles de sécurité déjà connues et en citant des « experts ». Ces experts dont les noms ne sont pas livrés, affirment que dans une situation critique le gouvernement américain pourrait prendre le contrôle du réseau de télécommunications chinois à travers Cisco. D’autres sociétés américaines sont aussi mises en cause : IBM, Google, Qualcomm, Intel, Apple, Oracle et Microsoft. Les accusations semblent uniquement motivées par les récentes enquêtes américaines symétriques contre les groupes chinois Huawei et ZTE qui recommandent de mettre ces deux entreprises sous surveillance.

Le magazine chinois rappelle que 72 membres du congrès possèdent des parts de Cisco. Mais d’autres magazines comme Caijing National Weekly, People’s Daily, China Enterprise Report expriment leur inquiétude quand à la prépondérance des équipements Cisco dans les infrastructures chinoises clés.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI