mardi 25 février 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 

Un rapport pointe les habitudes alarmantes des marchands en ligne qui enregistrent les données des cartes bancaires sans les chiffrer.

Une nouvelle étude menée par SecurityMetrics -une entreprise spécialisée dans la sécurité des données- 70% des marchands en ligne conserve des données de carte bancaires non chiffrées. Sachant que 61% des attaques en ligne commencent aujourd’hui avec des outils automatisés, le stockage en clair de données rend le vol de données beaucoup plus simple.

SecurityMetrics utilise PANscan, son outil de recherche de cartes qui automatise la recherche de données de tracks 1 et 2 non chiffrés et de PAN (Primary Account Number). Avec PANscan ils ont scanné 2754 systèmes et ont découvert 315 639 164 cartes bancaires. Un scan a lui seul a même généré plus de 91 millions de cartes.

Les secteurs les plus touchés par le stockage en clair des cartes bancaires sont les secteurs hospitaliers, financier/assurance, et vente en ligne.

 

Par ailleurs stocker en ligne des cartes de paiement non chiffrés viole les normes PCI-DSS et augmentent sensiblement le risque de répercussions financières suite à une intrusion. Souvent les organisations ne réalisent pas qu’elles stockent des données PAN non chiffrés. Or les hackers se focalisent sur le vol de cartes bancaires non chiffrés qui demandent beaucoup moins d’efforts.

Enfin 10% des marchands en ligne enregistrent les données des bandes magnétiques (des cartes) qui sont essentielles pour la reproduction illégale des cartes de crédit et de débit bancaire.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI