mercredi 8 avril 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 

Le collectif de hackers GhostShell a annoncé la fin de ses opérations en signant la publication massive de 1.6 million de comptes de secteurs comme l’aéronautique, les nanotechnologies, les banques et les agences de renseignement etc...

GhostShell publie ses informations pour supporter l’hacktivisme et la liberté d’information en ligne. Ils soutiennent l’opération d’Anonymous #OpWCIT mise en place pour protester contre le potentiel « coup d’état » de l’ITU (l’Union Internationale des Télécommunications) à la WCIT (Conférence Mondiale sur les Télécommunications Internationales).

Le groupe déclare dans un communiqué que : « ProjectWhiteFox va conclure la série d’attaques de cette année en mettant en valeur l’hacktivisme mondial et en attirant l’attention sur la liberté d’information sur internet »

Ils prétendent que les comptes publiés appartiennent à des employés de l’ESA, de la NASA, du Pentagone, de la Réserve fédérale, d’Interpol, du FBI ainsi que d’entreprises dans l’aéronautique.

GhostShell moque les efforts consentis par les agences de renseignement et des sociétés spécialisées en sécurité qui tentent de les retrouver. Les enquêteurs de ces agences et entreprises utilisaient des sites web qu’ils essayaient de cacher mais que GhostShell a infiltré :

« Vous pensiez que vous étiez invisibles juste parce que vous mettiez vos sites en « caché » ? Pauvres enfants, sur internet vous pouvez être sur que quelqu’un vous observe.»

GhostShell a été très actif ces derniers mois avec la publication d'informations d’étudiants des 100 meilleures universités mondiales en octobre et plus de 2,5 millions de comptes et informations sur le gouvernement russe ainsi que des entreprises russes en novembre.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI