Une fois de plus, le réseau social Twitter fait face à une nouvelle vague de cyber-attaque.

Trusteer, une entreprise spécialisée dans la sécurité informatique, cite que de faux messages circulent  sur Twitter invitant les utilisateurs à cliquer sur des liens contenant des virus. Une fois que le piège a fonctionné, le virus s’empare ensuite des informations personnelles des internautes notamment les données bancaires.

Voici deux types de messages qui contiennent des programmes malveillants :"Beyonce tombe pendant son concert au Super Bowl, trop drôle !!!" ou encore "Notre nouveau roi William gagnerait encore plus que Beatrix. Découvre son salaire".

Les personnes concernées.

Les ‘’grands comptes’’, c'est-à-dire les personnes qui ont le nombre le plus important d’amis. "Plus l'adresse Twitter piratée compte de "followers" (d'abonnés), plus la visibilité est grande", insiste Laurent Heslaut, directeur de la stratégie de la société de sécurité Symantec.

D’après Trusteer, pour l’instant les Pays-Bas est le seul pays victime de cette cyber-attaque, mais ne cache pas sa possibilité de sa propagation sur toute l’Europe. 




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143292
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI