dimanche 20 août 2017    || Inscription
BanniereNews
 
 
News Partenaires

2016 a été une année record en matière de failles de sécurité. De récentes études indiquent que le nombre de dossiers exposés a atteint les 4,2 milliards l'année dernière, contre seulement 1,1 milliard en 2013.

[Lire l'article...]

Les histoires du piratage informatique et les poursuites judiciaire n'en finissent pas. La justice britannique a rendu son verdict concernant le jugement des pirates du groupe LulzSec. 

Les pirates informatiques au nombre de quatre (Ryan Cleary, 21 ans, Ryan Ackroyd, 26 ans, Jake Davis, 20 ans, et Mustafa Al-Bassam, 18 ans ) ont été accusés d’être derrière les cyber-attaques contre les sites de la CIA, FBI et Sony pour n'en citer que quelques uns tellement la liste est longue.  La justice britannique a  prononcé, des peines allant de deux de prison ferme jusqu’à vingt ans avec sursis.

Le groupe a doublé son activité entre février et juillet de l’année 2011. Il a mené des attaques contre les sites web de grandes entreprises, leur causant ainsi des pertes financières colossales.

Des informations de milliers de personnes, comme –l’identifiant - mot de passe-données bancaires- ont été mises en ligne, des attaques DDos ont même été exécutées.

Les peines prononcées

Ryan Cleary a été condamné à deux ans et huit mois de prison, Ryan Ackroyd à deux ans et six mois, Jake Davis, à deux ans de prison, et Mustafa Al-Bassam à vingt mois de prison avec sursis et 200 heures de travail d'intérêt général. 

LulzSec s’était fait connaître, quand ses membres ont décidé de faire allégeance au groupe Anonymous, pour défendre WikiLeaks que certains voulaient le fermer.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider