9 millions d’euros : c’est la totalité des achats effectués sur les plate-formes de paiement en Ligne par des cybercriminels suite au piratage des données bancaires de plusieurs internautes. 

Le Parisien révèle aujourd'hui que les enquêteurs de l’Office central de la lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) viennent de démanteler un réseau de malfaiteurs spécialisé dans le piratage de données bancaires. L’opération s’est soldée par l’arrestation de cinq personnes

Un coup réussi pour les enquêteurs.Les malfaiteurs ont pu effectuer 9 millions d’euros d’achats en ligne. Au total, ils ont réussi à détourner les données bancaires de 27 000 personnes.
Les cybercriminels utilisaient des applications et des logiciels téléchargés à partir des forums. L’argent récupéré servit par la suite à l’achat du matériel informatique haute gamme. 

La coopération entre les Etats-Unis et la France dans le domaine de lutte contre la cybercriminalité a le mérite d’être salué. En effet,  Les enquêteurs de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ont été informés par la police fédérale. Le FBI enquêtait depuis des mois sur des forums mettant à la disposition des pirates des logiciels et des méthodes de piratage des cartes bancaires.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143933
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI