Les choses commencent à bouger en Europe. Les révélations de Edward Snowden sur le programme d’espionnage piloté par l’agence US pourraient même avoir des conséquences sur l’avenir des relations bilatérales entre certains pays de l’Union Européenne.

Les confidences de l’ancien agent de la CIA et sous-traitant de la NSA, Edward Snowden sur le programme secret de la GCHQ, sur l’espionnage des britanniques des communications téléphoniques et électroniques, a fait réagir l’Allemagne. Ed Snowden a déclaré que le GCHQ espionnait même ses voisins européens.

Le gouvernement allemand a demandé à Londres des clarifications sur le programme de cyber-espionnage "Tempora".  Son ministre de la Justice, Sabine Leitheusser-Schnarrenberger, a même adressé un message à son homologue britannique et à la ministre de l’Intérieur pour s’informer sur les raisons et les résultats de ce programme. 

Les responsables politiques allemands sont scandalisés par cette affaire et demandent à la chancelière allemande de soulever la question lors des prochaines entrevues avec le Premier ministre britannique, David Cameron. Rainer Brüderle, responsable du parti FDP, regrette que de telles pratiques viennent des britanniques. "Allemands et Britanniques sont amis et ce n'est pas ainsi que des amis se comportent."




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 144333
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI