Une rencontre sous le signe de l’apaisement et plus d’ouverture. Les réunions entre les deux parties américaines et chinoises font souvent référence à la cyberdéfense. 

Les réunions de travail entre la Chine et les Etats-Unis se multiplient ces derniers mois favorisant ainsi un climat d'entente entre les deux puissances suite aux dernières révélations de l’ex-employé de la CIA.

Les responsables des deux parties se sont rencontrés, hier, à Washington à l’occasion de la tenue de la réunion annuelle entre les deux puissances économiques. Une opportunité pour américains de rappeler à l’autorité chinoise la nécessité d’arrêter ses campagnes d’espionnage contre ses intérêts.

Le vice-président américain, Joe Biden, a d’ailleurs estimé qu’il est temps que Pékin cesse de voler les données des américains. La Maison Blanche a commenté l’événement en annonçant une rencontre entre le Président américain Barack Obama et la délégation chinoise.

"Nos deux pays bénéficieront d'un internet ouvert, sécurisé et fiable. Les vols purs et simples dont nous faisons l'expérience doivent être considérés comme inacceptables et doivent cesser", a déclaré le vice-président américain en s’adressant aux médias.

La cybersécurité occupe le devant de la scène internationale et les Etats-Unis sont de plus en plus préoccupés par cette question. C’est pourquoi elle profite de chaque opportunité qui se présente pour demander à la délégation chinoise plus d’explications sur ses programmes de piratage pilotés contre ses entreprises. 

Se sentant en position de force, suite aux confidences du lanceur d’alertes, Edward Snowden, Pékin nie toujours les accusations américaines et demande à son tour des clarifications au sujet du programme Prism.








Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143649
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI