Cinq pirates informatiques viennent d’être inculpés pour une affaire de piratage de cartes bancaires.

Soupçonnés par les services secrets américains, cinq  pirates informatiques, un Ukrainien et quatre Russes, étaient sous surveillance depuis de nombreuses années. Le groupe de pirates est accusé d’avoir dérobé 300 millions de dollars l’équivalent de 226 millions d’euros. l'affaire est qualifiée par les procureurs américains comme étant la plus grande opération contre les pirates informatiques aux Etats-Unis.

 

En effet, pour ramasser cette somme colossale, les hackers s’attaquaient aux machines des entreprises et aux particuliers dans le but de récupérer les 16 chiffres de la carte bancaire et les vendre ensuite à d’autres personnes. Au total, pas moins de 160 millions de numéros de cartes bancaires dérobés.

Pour mener à bien leurs attaques, les malfaiteurs désactivaient le système de défense de la machine. Plusieurs sociétés et non pas des moindres ont été victimes de ces intrusions et parmi elles figurent Nasdaq, JetBlue Airways une compagnie aérienne et la marque française des grandes surfaces Carrefour.

Parmi les quatre pirates de nationalité russe, deux d’entre eux ont été interpellés au Pays-Bas en Juin 2012. La justice américaine n’a pas fourni plus de détails sur le reste du groupe.







Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143933
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI