Des chercheurs en cryptographie ont réussi à déchiffrer les codes utilisés par les constructeurs de véhicules de grandes marques, ce qui n’est pas sans conséquences.

Trois chercheurs d’une université hollandaise, spécialisés dans le domaine de la cryptographie ont réussi à déchiffrer le système de codage utilisé par les constructeurs des voitures de luxe comme Audi, Porsche et Bentley. Les experts ont décidé de rendre public leurs travaux mais la justice est intervenue en interdisant la publication de ces résultats par crainte d’être exploités par les hackers. Volkswagen, concernée par cette affaire, a obtenu une injonction contre les trois chercheurs.

Mais les chercheurs n’ont pas accepté la décision de la justice et comptent expliquer l’intégralité de la méthode utilisée pour accéder au système de sécurité pour vérifier les clés d’un client. En d’autres termes, présenter les détails des algorithmes utilisés. Pour eux, les citoyens doivent être au courant des failles de sécurité en déclarant « le public a le droit d’être tenu informé des faiblesses d’un système de sécurité sur lequel il compte ». 

Les deux camps s’échangent les accusations. La justice et les constructeurs refusent catégoriquement la divulgation de ces codes, car cela exposera les voitures au vol mais les chercheurs défient les lois et promettent de les présenter au public.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143688
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI