Le ministère de la défense australien dément catégoriquement avoir communiqué sur des failles ou l'interdiction des produits informatiques Lenovo.

Le ministère de la défense australien, a publié le 30 juillet 2013 un démenti  concernant les articles de presse du journal l’Australian Financial Review en date du 27 et 29 juillet 2013.  Ces articles font référence aux allégations du ministère de la Défense interdisant l’utilisation du matériel informatique Lenovo par les agences du renseignement et les services secrets par crainte que des informations soient récupérés de l'autre côté de la planète par des hackers chinois.


‘’ Ce rapport est inexact ’’. C'est avec ces propos que le ministère de la défense a réagi aux dernières informations ( lire article:
Des agences de renseignements interdisent les PCs Lenovo) faisant croire au public que le ministère de la défense australien conseille aux agences de renseignements l’utilisation des ordinateurs de marque Lenovo et ce suite a des failles découvertes permettant aux attaquants d’accéder aux données secrètes des entreprises et spécialement les agences secrètes.

‘’ Il n’y a pas d’interdiction du ministère de la défense sur la société Lenovo ou leurs produits informatiques’’ lit-on dans le communiqué du ministère de la défense.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 144333
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI