L’armée nigériane a annoncé que l’une de ses adresses électroniques a été piratée par des cybercriminels qu’ils utilisaient pour solliciter des fonds auprès du public.

Dans un communiqué, le colonel John Agim, de la Direction des relations publiques de l’armée nigériane, a demandé au public de prendre leurs précautions et prendre conscience de l’arnaque en cours. 

''Il est porté à la connaissance du public que des fraudeurs utilisent notre adresse e-mail officielle pour faire circuler des messages qui demandent une aide financière au large public'', a déclaré Agim. Dans l’un des messages diffusés par les attaquants, le cybercriminel affirme qu’un proche parent a été blessé dans un accident lors de son voyage à l’Etat de Kogi.

Voici un exemple de message diffusé ''Bonjour, je suis navré de vous déranger, je viens d’apprendre que ma sœur cadette, en route vers Kogi a été blessée dans un accident et elle a besoin d’être opérée en urgence et l’hôpital lui exige de verser la somme de 83 000 NGN avant l’opération, étant donné que je ne peux pas l’aider je vous prie de m’aider à ce sujet ? Je vous rembourserai dès que je serai de retour. Je peux vous transmettre les détails du compte du médecin traitant. Contactez moi par mail".







Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143933
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI