vendredi 3 juillet 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 

Un nouveau malware vient d’être identifié par l’éditeur de solution de sécurité TrendMicro. D’après ses spécialistes en sécurité, les cybercriminels l’utilisent pour détourner les comptes sur Facebook, Twitter et Google +.

Selon les experts de TrendMicro, le malware se présente sous forme d’extensions officielles sous Firefox et Chrome.  Lors de l’accès à un compte utilisateur, l’abonné est invité à mettre à jour son lecteur vidéo pour lui permettre de visionner des séquences de vidéos présentes sur les réseaux sociaux. En effet, cette extension n’est qu’un malware dénommé ''TROJ_FEBUSER.AA''.

Une fois installé sur la machine de la victime, le malware se connecte à une URL malveillante et télécharge un fichier de configuration. Ce fichier est utilisé par les attaquants pour détourner ensuite les informations sur les comptes des utilisateurs sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter. 

La particularité de ce malware réside dans sa signature numérique qui ressemble à celle de Mozilla Firefox ou Google chrome, ce qui le rend plus dangereux. Les utilisateurs ne se rendent pas compte que c’est un programme malicieux. 

Ladores Don, spécialiste en sécurité précise que pour propager ces codes malveillants, les pirates utilisent le ‘’j’aime’’ des réseaux sociaux, l’envoi de messages, rejoindre et inviter des amis à des groupes ou poster des commentaires. 

Ladores ajoute que de nombreuses solutions de sécurité bloquent ces extensions et avertit les internautes qui utilisent les deux navigateurs à être prudents et de ne télécharger ces modules complémentaires qu'à partir d'un site officiel.






Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 142936
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI