C’est à compter de ce jour, lundi 16 septembre 2013, que les premiers permis de conduire nouvelle génération sont distribués. Il contient une puce électronique qui devrait rendre le document plus difficilement falsifiable, selon les autorités concernées.

Il arrive à partir de ce lundi. Il est tout de même plus actuel, avec son format carte de crédit. Il est aussi plus petit que l’ancienne version, cartonnée, avec ses tampons à l’intérieur, ses coins qui s’effritent avec le temps : le permis de conduire nouvelle génération est délivré à partir de ce lundi mais son attribution se fera progressivement, pour ceux qui détiennent encore la version sur papier rose. 

Si vous passez votre permis avec succès à compter de ce jour, vous aurez donc directement le nouveau format. Pour les personnes qui ont obtenu le graal entre le 19 janvier 2013 et le 14 septembre 2013, leur permis sera échangé contre un nouveau en 2014. Pour tous les autres, soit environ 38 millions de personnes, il faudra patienter pour obtenir la version 2.0 du permis jusqu'en 2015, et elles auront 18 ans devant elles (jusqu’en 2033) pour faire l’échange du carton contre le plastique. Ce qui laisse un peu de marge… ! 

Les permis new-look sont valables pour 15 ans mais la grosse nouveauté est aussi ailleurs : il ne sera plus nécessaire de se déplacer en préfecture pour le retirer. Le permis sera envoyé par voie postale avec un code confidentiel qui vous permettra de consulter votre solde de points par Internet. 

Puce et difficultés informatiques

Rappelons que ce permis de conduire est entré en vigueur dans l’Union Européenne en janvier dernier. La France avait pourtant retardé son adoption en raison « de difficultés informatiques », expliquait en novembre 2012 le ministère de l’Intérieur.

Aujourd’hui, tout semble donc prêt pour accueillir ce nouveau document qui se veut plus sécurisé et difficilement falsifiable, grâce notamment à la puce électronique qu’il contient. Les détails sur cette dernière sont assez évasifs. On sait toutefois que la puce « contient seulement les informations visibles sur le titre, ni empreintes digitales, ni capital des points, ni historique des PV », lit-on sur le site du service public. Le permis intègre également une bande de lecture optique « MRZ » (Machine Readable Zone) qui doit permettre d’éviter la captation des données sans fil. 

C’est Gemalto qui a décroché le contrat pour la conception du nouveau permis de conduire. L’Imprimerie Nationale détaille quant à elle à nos confrères du Huffington Post quelques éléments de sécurité : « Carte polycarbonate à bord transparent, intégration d’un hologramme avec effet changement de couleur directionnel ainsi qu’une combinaison de multiples techniques de haute sécurité comme irisations, images fantômes, caractères spéciaux, encres visibles et invisibles réactives sous lumière UV, marques optiques variables ou encore images laser variables ». 




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143639
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI