lundi 1 juin 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 

Que se passe-t-il avec la plateforme d'échange MtGox, pourtant l’une des plus importantes sur le marché du Bitcoin ? Après des semaines de flottement, elle vient tout juste de rendre l’âme, semble-t-il. Arrivera-t-elle à renaître de ses cendres ou cette mort est-elle annonciatrice d’un krach de cette monnaie virtuelle ?

Une page blanche... comme un oiseau de mauvais augure pour le Bitcoin ? MtGox, la plateforme japonaise d’échange de bitcoins, l’une des plus anciennes et des plus importantes dans le domaine, qui gérait notamment 15 % des transactions enregistrées au monde, ne répond plus de rien et laisse uniquement voir une page blanche qui ressemble plutôt à un écran noir de fin de film.

Cet échec semblait annoncé : voilà plusieurs semaines que les clients ne pouvaient pas transférer leurs bitcoins. Pour expliquer cette impossibilité de retrait, la société avait invoqué un bug informatique mais les problèmes techniques avaient soi-disant été résolus. L’Agence des services financiers -le gendarme financier du Japon- elle-même avait avoué ne « rien pouvoir faire ».

Un déménagement suspect

Le 24 février dernier, Mark Karpeles, le patron de la plateforme dont les bureaux étaient basés à Tokyo, a démissionné du conseil d’administration de la Bitcoin Foundation. Auparavant, l’équipe de MtGox avait d’ailleurs déménagé ses bureaux pour des raisons techniques et de sécurité : « Ce déménagement, combiné à d'autres soucis de sécurité et techniques, ont retardé nos progrès dans la résolution du problème des transactions », avait annoncé la firme dans un communiqué à ce moment-là.

Selon certaines rumeurs, la plateforme a pu être l’objet d’une tentative de pillage à grande échelle. Juste avant la panne du site, le cours du bitcoin s’élevait à 135 dollars, ce qui représentait le quart du prix affiché en moyenne sur les autres sites (environ 522 sur l’index CoinDesk, par exemple). En comparaison, sur MtGox, le Bitcoin était à 900 dollars en janvier dernier.

Comme certaines attaques informatiques l’ont montré récemment, les plateformes de monnaies virtuelles ne sont pas sécurisées à 100%. Le destin de MtGox pourrait être le signe qu’il n’est pas évident de remettre une plateforme sur pied une fois piratée. Des mises en garde avaient aussi été annoncées par plusieurs institutions financières comme la Banque de France et la Banque Populaire de Chine. Les utilisateurs de la plateforme, tout comme beaucoup d'autres acteurs, attendent avec impatience quelques explications de la part des responsables de MtGox.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI