samedi 15 juin 2019    || Inscription
BanniereNews
 
 

La société FireEye vient de publier un rapport d’une quarantaine de pages expliquant qu’un groupe de hackers russes espionnent les Etats-Unis dans un but d’intelligence économique et de géopolitique. Selon l’entreprise californienne dont les hypothèses sont confirmées par d’autres éditeurs spécialisés, il ne peut s’agir que d’initiatives provenant du gouvernement. La cyber guerre froide est vraiment relancée.

APT28 : tel est le nom donné par FireEye à un rapport d’une quarantaine de pages sur les opérations de cyber espionnage menées par la Russie à l’encontre de ses voisins et adversaires. Le rapport est accessible à cette adresse. Ce rapport est le dernier publié d’une série d’analyses et d’assertions faites par Google et d’autres entreprises quant au rôle « particulier » du gouvernement russe en matière de cyber espionnage.

FireEye toujours soupçonné de collusion avec la CIA

Dans le cas du document publié par FireEye, les précautions oratoires se sont estompées et l’attaquant est clairement désigné comme nous l’indiquons ci-dessus. D’aucuns verront une nouvelle fois la patte de la CIA derrière ce rapport car l’éditeur américain est régulièrement accusé d’être le suppôt de l’agence américaine. Ses multiples démentis et explications, la dernière remontant au 13 avril dernier que l’on peut découvrir ici. Dans le rapport publié, FireEye détaille les principaux axes d’espionnage menés contre trois cibles principales : le Caucase, les pays frontaliers de la Russie et les organisations comme l’OTAN, OSCE, la Commission Européenne, la Banque Mondiale et d’autres organisations tout aussi importantes. Les soupçons proviennent de la langue utilisée dans les malwares, des heures d’attaque, de la localisation des serveurs ainsi que des cibles qui ont pour point commun de refléter les intérêts russes, qu’il s’agisse d’organisations publiques ou de personnes privées (journalistes par exemple). Le rapport met également en relief la grande sophistication des attaques et également leur persistance puisque les premières découvertes remontent à la crise géorgienne de 2007. L’autre indication serait le financement de ces groupes.

Un sous-traitant US ciblé

Plus inquiétant encore pour les USA, l’article du Wall Street Journal révèle une attaque qui aurait eu lieu contre un sous-traitant pour la Défense américaine (précédemment connu sous le nom de BlackWater). Cette attaque découverte par FireEye dans le courant de cette année utiliserait un outil particulièrement sophistiqué qui serait capable d’échapper à la plupart des opérations de détection et saurait se protéger au travers d’un réseau d’ordinateurs non connectés à Internet. Là encore, la cyber-arme serait codée en langue russe.




Autres News Cyber Crime

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 119997
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS



Événements SSI

HACK IN PARIS

Pour sa 9ème édition la conférence Hack In Paris sur la sécurité IT se tient du 16 au 20 juin 2019 à Paris, Maison de la Chimie. Organisée par Sysdream.

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 9 au 12 octobre 2019. Organisées par DG Consultants.

Présentation par l'organisateur



Retour sur Les Assises 2018

La 18ème édition des Assises de la Sécurité à Monaco, c’est terminé ! Encore merci aux 2800 participants dont les 160 partenaires qui pendant trois jours se sont retrouvés pour faire vivre cet événement unique en France. Conférences, one-to-one, tables-rondes, ateliers, moments de networking… Par leur contenu, par la qualité des visiteurs et par la richesse des échanges, les Assises se positionnent plus que jamais comme le rendez-vous incontournable de tous les professionnels de la cybersécurité. A l’image du marché qui ne cesse d’évoluer, les Assises savent adapter leur offre afin de répondre au mieux aux attentes du secteur. Ainsi cette édition a-t-elle voulu mettre en avant les grands enjeux du moment en multipliant les prises de parole, les démonstrations et les retours d’expérience.

Rendez-vous maintenant pour la prochaine édition qui aura lieu du 9 au 12 octobre 2019

Plus d'informations sur le site dédié à l'événement.

RSS