mardi 7 avril 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 

Le patron de la cyber défense française a indiqué à l’agence Associated Press que 19 000 sites avaient été victimes d’attaques. Les cibles sont des plus variées.

L’amiral Arnaud Coustillière, patron de la cyber défense française, a indiqué que près de 20 000 sites avaient été victimes d’attaques depuis l’attentat terroriste contre Charlie Hebdo survenu le 7 janvier dernier.

Les cibles ont été très diverses « depuis des régiments jusqu’à des échoppes de pizza ». L’amiral a indiqué que la plupart des attaques étaient mineures et comprenaient des attaques de type DDOS. Il a ajouté que ces attaques ont été conduites par des groupes plus ou moins structurés y compris des hackers islamistes déjà identifiés. « C’est la première fois qu’un pays est visé avec une telle ampleur ». Toutefois, les dommages sont restés très limités.

Selon Arbor Networks qui analyse les menaces Internet, durant ces dernières 24 heures, la France a été victime de 1070 attaques en déni de service. C’est le quart de ce qui se passe sur une même période aux Etats-Unis, à rapprocher du fait que les USA comptent 30 fois plus de sites Internet.

Des mesures particulières ont été prises contre les sites officiels et gouvernementaux. L’amiral Coustillière a indiqué également que ces attaques constituaient une réponse aux manifestations monstres qui ont eu lieu dimanche. Rappelons que l’attaque a désormais été officiellement revendiquée par la branche d’Al-Quaïda au Yémen, branche dont se revendiquaient les deux meurtriers.




Autres News Cyber Crime

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI