Les autorités américaines offrent jusqu’à 3 millions de dollars pour ceux qui permettront l’arrestation de Evgeny Mikhailovich Bogachev, accusé d’être le leader d’un cybergang à l’origine du botnet GameOver Zeus.

Le botnet Gameover est capable de siphonner les mots de passe permettant de se connecter aux sites bancaires lorsque ces opérations sont menées depuis des postes sous Windows. Selon les autorités fédérales américaines, M. Bogachev serait le leader de ce gang qui aurait infecté plus d’1 million d’ordinateurs et causé la perte de plus de 100 millions de dollars. C’est la plus grosse récompense jamais proposée par le FBI pour des informations permettant l’arrestation de cyber criminel.

« Bien que nous ayons progressé significativement pour supprimer le botnet Gameover Zeus et Cryptolocker, nous n’avons pas réussi à traduire M. Bogachev devant la justice » a déclaré l’avocat général Leslie Caldwell. Il a été inculpé par le tribunal de Pittsburgh, Pennsylvanie, pour conspiration, hacking informatique, fraude en ligne, fraude bancaire, vol en liaison avec son rôle d’administrateur de GameOver Zeus. Il est également inculpé par le tribunal d’Omaha, Nebraska, pour des charges similaires dans une autre variante du botnet connue sous le nom de Jabber Zeus.

Selon le FBI qui l’a placé sur les listes des cybercriminels les plus recherchés, l’homme serait réfugié en Russie. D'après Joseph Demarest, patron de la division cyber crime du FBI, le bureau aurait connaissance de plus de 60 groupes de cyber criminels liés à des états sans préciser lesquels mais de fortes présomptions se portent sur la Russie et la Chine. Par ailleurs, le FBI a précisé que plus de 100 cyber attaques majeures étaient survenues durant l’année 2014.




Autres News Malwares, Cyber Crime

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 144333
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI