mardi 19 mars 2019    || Inscription
BanniereNews
 
 

Découvert mardi dernier, le vol de données sensibles de plus de 100000 contribuables américains aurait pour origine la Russie. 

Voici quelques jours, le trésor public américain découvrait une fraude d’une ampleur exceptionnelle ayant permis aux pirates de s’emparer des données de plus de 100000 contribuables. Au travers d’une faille dans un service baptisé Get Transcript permettant de récupérer les données depuis plusieurs années, ils ont visé 200000 personnes et ont pu télécharger les documents pour environ la moitié. Ils ont ensuite utilisé les identités de 15000 d’entre elles pour réclamer des remboursements de trop perçus ou crédits d’impôts au nom de ces contribuables. Toutefois, les dommages potentiels sont beaucoup plus grands car les criminels peuvent dès lors continuer à mener ces opérations mais ont également la possibilité d’ouvrir des comptes en banque ou demander l’ouverture de crédits grâce aux informations dont ils disposent. Le montant de la fraude n’est pas connu mais certains parlent de dizaines de millions de dollars détournés.

Une attaque de deuxième niveau

Cette intrusion dans le service « Get Transcript » a été rendue possible par le fait que les cyber criminels disposaient déjà de certaines informations concernant les contribuables : numéros de sécurité sociale, date d’anniversaire, adresse postale, etc. Ils ont même répondu correctement à des questions personnelles destinées à la vérification de l’identité. Bref, cette attaque contre l’IRS est un deuxième rideau à partir d’informations obtenues lors d’un précédent hack (on pense immédiatement à Target) et qu’ils ont pu se procurer sur l’internet underground. En dérobant ces nouvelles données, l’objectif est d’en savoir encore plus sur les personnes ciblées (revenus, situation fiscale) pour ensuite procéder à de véritables opérations de vols et de fraudes sous couvert des identités largement percées à jour.

De février à mai, depuis la Russie

Dès la découverte (tout de même 3 mois après les débuts de l’attaque) l’IRS a désactivé le service et a indiqué qu’elle préviendrait les 200000 personnes visées et proposerait des mesures de protection supplémentaires aux 104000 comptes pour lesquels le service est certain que les données ont été dérobées.

Aujourd’hui, CNN affirme que la fraude serait l’œuvre de criminels situés en Russie. L’enquête aurait été confiée à plusieurs organismes comme le FBI ou le Homeland Security Department ou encore le centre d’investigation criminelle liée au Trésor américain.




Autres News Cyber Crime

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 100100
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS



Événements SSI

IT & IT SECURITY MEETINGS

IT & IT Security Meetings, «salon des réseaux, du cloud, de la mobilité et de la sécurité informatique», se tient à Cannes, Palais des Festivals et des Congrès du 19 au 21 mars 2019. Organisé par Weyou Group.

RSS