lundi 6 juillet 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 

A la Maison de la Chimie ce matin, le Premier ministre, Manuel Valls, a dévoilé les grands axes de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique, en présence d’Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat au Numérique, de Guillaume Poupard, Directeur de l’ANSSI, et de Louis Gautier, Secrétaire Général de la Défense et de la Sécurité Nationale. 

Les DSI : un maillon essentiel de la survie de l’entreprise

Sans revenir sur les grands axes du discours de Manuel Valls et les grandes orientations de la stratégie française, parfaitement résumés par notre confrère Emilien Ercolani de L’Informaticien (lire les articles "Cybersécurité : la France cherche l'équilibre entre numérique et sécurité" et "Lancement de la nouvelle stratégie nationale pour la sécurité du numérique"), la matinée a permis au Premier ministre et aux autres personnalités de dévoiler les grands axes d’une stratégie nationale dans le domaine de la cybersécurité. Le Premier Ministre a notamment souligné la qualité du travail de l’ANSSI, et abordé le renforcement de ses moyens : l’ANSSI comptera ainsi 600 personnes en 2017, ce qui en fait une administration en pointe au niveau européen sur la cybersécurité. Guillaume Poupard a par ailleurs insisté sur le rôle crucial des DSI en entreprise : « ils portent la responsabilité de la conservation du patrimoine informationnel de l’entreprise, ce dont ils sont d’ailleurs parfaitement conscients. Ils sont un maillon essentiel de la vie, voire de la survie de leur entreprise, et maintenant, la sécurité est une question qui devient centrale, non seulement pour les dirigeants d’entreprise et les Comex, mais aussi pour les assureurs, les Commissaires aux Comptes, voire les actionnaires ». 

Des stratégies d’attaque plus sophistiquées

Par ailleurs, Guillaume Poupard et Louis Gautier, lors de la conférence de presse qui a suivi la séance plénière, ont fait le point sur la réalité de la menace en France, notamment terroriste, en France : pour Louis Gautier, il ne faut pas se voiler la face : « Daech nous a clairement désigné comme leur ennemi : si le niveau de sophistication des attaques post-Charlie n’était pas très élevé, ce n’est plus le cas depuis l’attaque de TV5 Monde. Les stratégies d’attaque sont maintenant plus sophistiquées ». 
« Avec TV5 Monde nous avons vu qu’il ne faut absolument pas faire de priorité sur les secteurs : on ne peut pas se permettre de laisser un secteur critique de côté », précise Guillaume Poupard.  
A la question de notre confrère Hassan Meddah, de l’Usine Nouvelle, sur la réalité des attaques, le Directeur de l’ANSSI répond, après une courte hésitation, « que des attaques de l’ampleur de TV5 Monde  ont lieu à peu près tous les 15 jours »., sur l’industrie, le secteur bancaire… à des fins de sabotage ou d’espionnage.  Et encore, il ne s’agit que là des attaques qui remontent à l’ANSSI. Plus que jamais, la vigilance s’impose…




Autres News Gouvernance

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 142979
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI