jeudi 24 octobre 2019    || Inscription
BanniereNews
 
 
Le président américain a signé début février une tribune dans les colonnes du Wall Street Journal dans laquelle il définit la doctrine américaine en matière de cybersécurité. Parmi les mesures phares, il annonce un plan d’action national sur la cybersécurité, qui devrait augmenter d’un tiers le financement du montant consacré à la cybersécurité au niveau fédéral. 

Le président Barack Obama commence sa tribune par la définition de la doctrine de cybersécurité des Etats-Unis, placée sous l’angle de l’avantage économique : « notre domination dans le monde numérique nous donne un avantage compétitif dans l’économie mondialisée ». Néanmoins, la menace est vite caractérisée : « notre avance est menacée par des gouvernements étrangers et des criminels […] qui visent nos réseaux, volent des secrets des entreprises américaines, et violent la vie privée des Américains […] ». L’ennemi est désigné : « des hackers en Chine et en Russie s’en prennent aux entrepreneurs américains […] », et Barack Obama cite nommément l’attaque de Sony en incriminant la Corée du Nord. 

Du coup, les cybermenaces sont nommément désignées comme « les dangers les plus critiques contre l’économie et la sécurité nationale de l’Amérique », et il incombe au gouvernement américain « de protéger les informations qui lui sont fournies par les citoyens américains ».

Un plan en cinq mesures phares 

Pour lutter contre ces cybermenaces, le président Barack Obama annonce un plan en cinq mesures phares : 
- Premièrement, un plan d’action national sur la cybersécurité (Cybersecurity National Action Plan), basé sur sa proposition d’augmenter le financement de la cybersécurité au niveau fédéral, jusqu’à 19 milliards de dollars. 
- En second lieu, un « corps » de professionnels de la cybersécurité sera mis en place au sein du gouvernement fédéral  pour diffuser  les bonnes pratiques à chaque niveau. 
- Le partenariat avec le secteur privé sera renforcé, notamment pour détecter les menaces sur les infrastructures critiques.  
- Une campagne de sensibilisation au niveau national sera lancée sur tout le territoire pour augmenter le niveau de sensibilité des citoyens américains face aux cybermenaces. 
- Enfin, et parce que « le gouvernement n’a pas les réponses à toutes ces questions complexes » une Commission bipartite entre le gouvernement et le Congrès sera créée pour améliorer le niveau de cybersécurité et se focaliser sur des solutions à long terme. 

Le président américain conclut par cette phrase : « aussi longtemps que je serai Président, protéger les infrastructures numériques de notre pays sera une priorité nationale ». 

Le fait que le président signe, de lui-même, une tribune dans un quotidien comme le Wall Street Journal montre à quel niveau se situe la lutte contre les cybermenaces aux Etats-Unis. Peut-être nos dirigeants pourraient-ils s’en inspirer utilement ? 




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI

BLOCKCHAIN

Conférence et exposition sur les applications d'entreprise de la blockchain à Paris, cité universitaire internationale, les 13 et 14 novembre 2019. Organisés par Corp Agency.

TRUSTECH

Cet événement international dédié aux paiements, à l'identification et à la sécurité est organisé à Cannes (palais des festivals) du 26 au 28 novembre 2019. Organisé par Comexposium.

FIC

Ayant pour thème cette année "Replacer l'humain au coeur de la cybersécurité", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 28, 29 et 30 janvier 2020 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

RSS