jeudi 17 octobre 2019    || Inscription
BanniereNews
 
 
Le 11 mars dernier, Thales inaugurait, à Elancourt, son CSOC. L’occasion d’une démonstration de forces dans le domaine de la cybersécurité, stratégique pour Thales. Petite visite guidée.

C’est Laurent Maury, Vice-Président Systèmes d’information critiques et cybersécurité de Thales qui se charge de présenter le CSOC (centre opérationnel de cybersécurité). Soulignant le fait que la menace augmente (+ 51% en France en 2015 selon PwC), Laurent Maury établit le fait que « la séparation entre le secteur civil et le secteur militaire disparaît », ce qui n’est pas neutre pour un industriel marqué  par une culture militaire comme Thales. En effet, dans le domaine des cybermenaces, des militaires peuvent se faire attaquer par des civils, et des entreprises ou particuliers dits « sensibles » par des organisations mafieuses structurées comme des militaires. Sans parler de la menace terroriste, de plus en plus omniprésente.

« La défense périmétrique a vécu » souligne Vincent Maury. Mauvais hasard de calendrier, les dysfonctionnements de la plate-forme de la PNIJ (plate-forme nationale des interceptions judiciaires) sont révélés par Libération du 13 mars 2015 juste après la présentation du CSOC. Même si les deux évènements n’ont rien à voir, le message en est quelque peu perturbé.

« C’est à Hong-Kong que se situe l’évolution du marché ».

Thales opère 3 SOC, en France, en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, et projette d’en établir un à Hong-Kong, « parce que c’est en partie là que se situe l’évolution du marché », explique Laurent Maury.
 « Le CSOC assure trois missions » reprend Laurent Maury. « prévenir et détecter en amont les menaces pour le système d’information de l’entreprise, détecter les incidents de sécurité et réagir en temps réel grâce à une Force d’Intervention Rapide » mobilisable en 24h en France, et en 72h pour l’international . Elle a été créée en 2013, et cumule 10000 heures d’intervention depuis.

Le CSOC d’Elancourt gère 3 milliards d’évènements par jour, lesquels donnent lieu à 4 réactions urgentes. Plus de 20000 équipements sont supervisés, et 120 experts sont mobilisables en cas de crise.

A la visite, le CSOC offre la vue d’un plateau jeune (la moyenne d’âge doit avoisiner les 28 ans) avec des outils de supervision propriétaires, et ceux du marché (on aperçoit notamment le SIEM QRadar, d’IBM). « Un des vrais enjeux  de la cybersécurité », confie en conclusion Vincent Maury, « c’est de recruter  et de conserver les bonnes compétences en cybersécurité ». Un véritable défi.





Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI

BLOCKCHAIN

Conférence et exposition sur les applications d'entreprise de la blockchain à Paris, cité universitaire internationale, les 13 et 14 novembre 2019. Organisés par Corp Agency.

TRUSTECH

Cet événement international dédié aux paiements, à l'identification et à la sécurité est organisé à Cannes (palais des festivals) du 26 au 28 novembre 2019. Organisé par Comexposium.

FIC

Ayant pour thème cette année "Replacer l'humain au coeur de la cybersécurité", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 28, 29 et 30 janvier 2020 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

RSS