mercredi 24 janvier 2018    || Inscription
BanniereNews
 
 
News Partenaires

2016 a été une année record en matière de failles de sécurité. De récentes études indiquent que le nombre de dossiers exposés a atteint les 4,2 milliards l'année dernière, contre seulement 1,1 milliard en 2013.

[Lire l'article...]

Mercredi dernier, le quotidien australien The Australian révélait un vol de données massif dont aurait été victime le constructeur français DCNS, via, peut-être, un de ses sous-traitants. L’ANSSI et d’autres services de l’Etat sont « mobilisés », indique l’ANSSI. Une question se pose : qui avait intérêt à faire fuiter ces documents ? 

L’affaire avait fait grand bruit à la fin de la semaine dernière dans les médias australiens, anglo-saxons, et bien évidemment français. Le vol de 22000 pages de documents concernant les systèmes de sous-marins à propulsion classique Scorpène, conçus pour l’Inde, vendus en 2005 et construits par DCNS (détenu à 62% par l’Etat et 35% par Thales), a fait douter de la capacité des Français à garder une information secrète, et a par ricochet jeté le discrédit sur le constructeur français. 

L'ANSSI est mobilisée

Contacté par nos soins, DCNS indique mener une « enquête approfondie » avec les autorités nationales de sécurité sur cette affaire, dont l’ANSSI, qui communique de son côté : « les services de l’Etat, dont l’ANSSI, sont mobilisés. L’agence entretient de longue date des liens étroits avec DCNS en raison de son rôle majeur au profit de la défense et la sécurité de la Nation ». Selon l’agence Reuters, les documents qui ont fuité ne seraient néanmoins pas classifiés. 

« A ce stade, aucun élément ne laisse à penser que cette fuite de données soit issue d’une intrusion informatique sur le système d’information de DCNS », indique encore l’ANSSI, ce qui avait été une  thèse un instant évoquée.

La construction navale, un secteur «extrêmement concurrentiel» 

Il est permis aujourd’hui de s’interroger sur l’opportunité pour un média australien de révéler une telle fuite, alors qu’a été signé à la fin du mois d’avril dernier un contrat de 34 milliards d’euros par DCNS avec Canberra, pour la fourniture de douze nouveaux sous-marins de type «Shortfin  Barracuda» à propulsion classique. La construction navale est un secteur « extrêmement concurrentiel », selon une source proche du dossier. De là à comprendre que tous les moyens sont bons pour discréditer ses rivaux, il n’y a qu’un pas...

 

Rappelons que, dans le domaine de la fourniture de sous-marins, DCNS est dans la course pour équiper les marines polonaise et norvégienne, où il est en concurrence avec les Allemands, rivaux malheureux en Australie. Sans compter les tensions dans la zone Asie, avec la Chine et le Japon sur les rangs. Bref, tous les éléments d’une « guerre économique » sans merci sont réunis… Et à ce jeu, le vol d’informations et la manipulation de l’opinion jouent un rôle majeur. 




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Billet d'humeur

Histoire vécue incroyable de RSSI (3)

Le rêve d’un « service premium gratuit » et de contrats de maintenance à vie sans payer (n°3 d’une longue série à venir.)

la rédaction 0 2750

Les histoires ci-dessous sont tirées de cas réels de comportements déviants d’utilisateur / utilisatrice, assez incroyables, mais complètement réelles.
Il est usuel d’exiger une qualité de service parfaite. Les produits doivent fonctionner et n’avoir aucun défaut. Le fournisseur doit apporter une réponse immédiate à tout, y compris pour fournir des services qu’il n’a jamais envisagés, et le tout gratuitement.
Des telles attentes reposent sur un malentendu dans lequel l’utilisateur est aussi fautif que le fournisseur. Que l’on soit avec un service de grande consommation, ou avec un service professionnel.

123


Événements SSI

FIC

Forum International de la Cybersécurité à Lille

la rédaction 0 1015

Le 10ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 23 et 24 janvier 2018 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

UNIVERSITÉ DES DPO

12ème Université des DPO, anciennement Université des Correspondants Informatique & Libertés

la rédaction 0 396

La 12ème Université des DPO (Data Protection Officers), anciennement Université des CIL, l’événement incontournable des professionnels de la conformité à la loi Informatique et Libertés et au RGPD, a pour cadre le mercredi 24 janvier 2018 la Maison de la Chimie, à Paris. Organisée par l’AFCDP (Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel).

RENCONTRES AMRAE

L'intelligence des risques pour franchir de nouveaux caps

la rédaction 0 238

Les 26èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances) ont lieu du 7 au 9 février 2018 à Marseille (parc Chanot) sur le thème : "l'intelligence des risques pour franchir de nouveaux caps". Organisées par l'AMRAE.;nement.<:p>

IT MEETINGS

Salon business de l'IT et de la sécurité informatique

la rédaction 0 1004

Le salon business de l'IT et de la sécurité informatique aura pour cadre à nouveau du 20 au 22 mars 2018 le palais des festivals et des congrès de Cannes. Organisé par Weyou Group.

DOCUMATION

Couplé avec le Data Intelligence Forum

la rédaction 0 893

Congrès et exposition Documation et Data Intelligence Forum, deux événements pour réussir sa digitalisation, du 20 au 22 mars 2018  à Paris Porte de Versailles. Organisé conjointement avec les salons Solutions RH, Solutions Intranet, Collaboratif et RSE et I-expo par Infopromotions.

SSI SANTÉ

6ème Congrès National de la Sécurité des SI de Santé

la rédaction 0 759

Le 6ème Congrès National de la Sécurité des SI de Santé a lieu du 3 au 5 avril 2018 au Mans avec pour thèmes : Europe & RGPD, cyber-insécurité, technologies & méthodes. Organisé par l'Apssis (Association Pour la Sécurité des Systèmes d'Information de Santé).

TESTS LOGICIELS

10ème Journée Française des Tests Logiciels

la rédaction 0 217

La 10ème Journée Française des Tests Logiciels se tient à Montrouge (Beffroi) le 10 avril 2018. Organisée par le CFTL (Comité Français des Tests Logiciels).

RSA CONFERENCE

Édition USA

la rédaction 0 1000

Dédiée à la sécurité de l'information, la RSA Conference USA se tient à San Francisco (Moscone Center) du 16 au 20 avril 2018. Organisée par RSA.

HACK IN PARIS

Cyber Security Conference

la rédaction 0 227

Pour sa 8ème édition la conférence Hack In Paris sur la sécurité IT se tient du 25 au 29 juin 2018 à Paris, Maison de la Chimie. Organisée par Sysdream.

BLACK HAT

Édition USA

la rédaction 0 203

Événement majeur mondial sur la sécurité de l'information la conférence Black Hat USA a lieu du 4 au 9 août 2018 à Las Vegas (Mandalay Bay). Organisé par UBM.

RSS