mardi 16 juillet 2019    || Inscription
BanniereNews
 
 
Mercredi dernier, le quotidien australien The Australian révélait un vol de données massif dont aurait été victime le constructeur français DCNS, via, peut-être, un de ses sous-traitants. L’ANSSI et d’autres services de l’Etat sont « mobilisés », indique l’ANSSI. Une question se pose : qui avait intérêt à faire fuiter ces documents ? 

L’affaire avait fait grand bruit à la fin de la semaine dernière dans les médias australiens, anglo-saxons, et bien évidemment français. Le vol de 22000 pages de documents concernant les systèmes de sous-marins à propulsion classique Scorpène, conçus pour l’Inde, vendus en 2005 et construits par DCNS (détenu à 62% par l’Etat et 35% par Thales), a fait douter de la capacité des Français à garder une information secrète, et a par ricochet jeté le discrédit sur le constructeur français. 

L'ANSSI est mobilisée

Contacté par nos soins, DCNS indique mener une « enquête approfondie » avec les autorités nationales de sécurité sur cette affaire, dont l’ANSSI, qui communique de son côté : « les services de l’Etat, dont l’ANSSI, sont mobilisés. L’agence entretient de longue date des liens étroits avec DCNS en raison de son rôle majeur au profit de la défense et la sécurité de la Nation ». Selon l’agence Reuters, les documents qui ont fuité ne seraient néanmoins pas classifiés. 

« A ce stade, aucun élément ne laisse à penser que cette fuite de données soit issue d’une intrusion informatique sur le système d’information de DCNS », indique encore l’ANSSI, ce qui avait été une  thèse un instant évoquée.

La construction navale, un secteur «extrêmement concurrentiel» 

Il est permis aujourd’hui de s’interroger sur l’opportunité pour un média australien de révéler une telle fuite, alors qu’a été signé à la fin du mois d’avril dernier un contrat de 34 milliards d’euros par DCNS avec Canberra, pour la fourniture de douze nouveaux sous-marins de type «Shortfin  Barracuda» à propulsion classique. La construction navale est un secteur « extrêmement concurrentiel », selon une source proche du dossier. De là à comprendre que tous les moyens sont bons pour discréditer ses rivaux, il n’y a qu’un pas...

 

Rappelons que, dans le domaine de la fourniture de sous-marins, DCNS est dans la course pour équiper les marines polonaise et norvégienne, où il est en concurrence avec les Allemands, rivaux malheureux en Australie. Sans compter les tensions dans la zone Asie, avec la Chine et le Japon sur les rangs. Bref, tous les éléments d’une « guerre économique » sans merci sont réunis… Et à ce jeu, le vol d’informations et la manipulation de l’opinion jouent un rôle majeur. 




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 126891
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS



Événements SSI

BLACK HAT

Événement majeur mondial sur la sécurité de l'information la conférence Black Hat USA a lieu du 3 au 8 août 2019 à Las Vegas (Mandalay Bay). Organisé par UBM.


Présentation par l'organisateur

Now in its 22nd year, Black Hat USA is the world's leading information security event, providing attendees with the very latest in research, development and trends. Black Hat USA 2019 opens with four days of technical Trainings (August 3-6) followed by the two-day main conference (August 7-8) featuring Briefings, Arsenal, Business Hall, and more.

 Plus d'infos sur le site dédié à l'événement.

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 9 au 12 octobre 2019. Organisées par DG Consultants.

Présentation par l'organisateur



Retour sur Les Assises 2018

La 18ème édition des Assises de la Sécurité à Monaco, c’est terminé ! Encore merci aux 2800 participants dont les 160 partenaires qui pendant trois jours se sont retrouvés pour faire vivre cet événement unique en France. Conférences, one-to-one, tables-rondes, ateliers, moments de networking… Par leur contenu, par la qualité des visiteurs et par la richesse des échanges, les Assises se positionnent plus que jamais comme le rendez-vous incontournable de tous les professionnels de la cybersécurité. A l’image du marché qui ne cesse d’évoluer, les Assises savent adapter leur offre afin de répondre au mieux aux attentes du secteur. Ainsi cette édition a-t-elle voulu mettre en avant les grands enjeux du moment en multipliant les prises de parole, les démonstrations et les retours d’expérience.

Rendez-vous maintenant pour la prochaine édition qui aura lieu du 9 au 12 octobre 2019

Plus d'informations sur le site dédié à l'événement.

RSS