Lauréat du Prix de la PME innovante 2017.

Dominique Bolignano, président et fondateur de Prove and Run, travaille dans le plus grand secret depuis plusieurs années dans le domaine de la cybersécurité

 

Très proche de l’Inria pour lequel il a travaillé, et titulaire d’un Doctorat en Informatique, Dominique Bolignano est un chercheur dans l’âme. Mais un chercheur qui entreprend. Il a donc décidé de fonder Prove and Run il y a sept ans, sur les fonds issus de la vente de son ancienne société Trusted Logic.

Son idée avec Prove and Run est toute simple, mais il a fallu plusieurs années de développement avec plusieurs ingénieurs pour la mettre sur le marché. Il commercialise depuis peu un composant logiciel, ProvenCore qui permet de vérifier qu’un système d’exploitation de n’importe quel objet connecté (des voitures aux chemins de fer en passant par les usines) est protégé contre les attaques.

S’appuyant sur le concept mathématique de la « preuve formelle » (qui sert entre autres sur les circuits automatiques de transport urbains pour valider une boucle de contrôle permanente), sa technologie est en train d’intéresser des grands du secteur, comme Safran, Orange, ou encore les chemins de fer coréens.


Article publié avec l'aimable autorisation des organisateurs du FIC.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143225
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI