jeudi 22 août 2019    || Inscription
BanniereNews
 
 
Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au Numérique, Guillaume Poupard, directeur général de l’Anssi, Thierry Delville, délegué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces, ont annoncé ce matin lors du FIC le lancement d’une plate-forme de lutte contre les cybermenaces destinée aux PME et aux particuliers. Une initiative très louable et nécessaire, mais dont les contours demandent à être précisés. 

 

« Nous partons d’un constat, du fait qu’il y avait un trou dans la raquette » exprime sans détour Thierry Delville. De fait, si les OIV et les grandes structures sont en général protégées et averties de la marche à suivre contre les cyberattaques, force est de constater sur notre territoire que les PME et les particuliers se trouvent fort démunis lors d’une attaque via un ransomware, par exemple. « Un garage ou un coiffeur peuvent mettre la clé sous la porte à cause d’une attaque informatique », explique Guillaume Poupard. « En général, en cas de problème, les particuliers ou les PME s’adressent à leurs connaissances de proximité (famille, amis, voire banquiers ou assureurs). Or, comme le nombre des attaques est loin de diminuer et va plutôt en phase croissante, il était devenu critique de mettre en place un outil qui permettait aux PME et aux particuliers de s’y retrouver, de connaître la marche à suivre et notamment de savoir à qui s’adresser en cas de problème. C’est une démarche essentiellement pragmatique qui a guidé notre réflexion», explique le directeur général de l’Anssi. 

Un budget de un million d'euros

Cette plate-forme, nommée ACYMA (assistance aux victimes de cybermalveillance), a notamment pour mission de : 
- mettre en relation les victimes numériques via une plate-forme de proximité (ACYMA) avec des prestataires de proximité susceptibles de les assister techniquement. Ces prestataires devront remplir une charte d’engagement, mais le but n’est pas de rentrer dans un processus de certification auprès de l’Anssi. « C’est une démarche beaucoup trop lourde », explique Thierry Delville. 
- de mettre en place des campagnes de prévention et de sensibilisation à la sécurité du numérique, sur le modèle de la sécurité routière, évnetuellement, mais ce n’est pas encore confirmé, avec une campagne de sensibilisation sur les réseaux télévisés. 
- Enfin, elle permettra la création d’un observatoire du risque numérique.

A ce propos, Guillaume Poupard fait remarquer qu’« aucune statitistique véritablement consolidée n’existe sur la cybercriminalité ». La création de cet observatoire permettra de répondre à cette question.

Plus fondamentalement, cette plate-forme, qui prendra dans un premier temps la forme d’un GIP (Groupement d’Intérêt Public) sera financée à hauteur de un million d’euros par l’Anssi, ce qui n’est pas énorme, mais elle aura aussi aussi à associer des acteurs du privé à terme. « Aux côtés d’un collège étatique, la convention constitutive prévoit trois collèges représentant les parties prenantes : consommateurs, prestataires de services de proximité, et offreurs de solution », précise le communiqué.

Reste que la création de cet outil, pour effectivement utile qu’il soit, « n’est surtout pas une aide au dépôt de plainte et à une action judiciaire» a précisé à plusieurs reprises Thierry Delville. Elle soulève par ailleurs  plusieurs questions, notamment celle de la formation des prestataires et des petits réparateurs de proximité en cybersécurité. Une question  qui est loin d’être tranchée : mais, comme toujours, dans un domaine aussi émergent que celui de la cybersécurité « on apprend en marchant »… explique en souriant Thierry Delville. La bonne volonté et les énergies ne manquent pas. 




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 135788
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS



Événements SSI

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 9 au 12 octobre 2019. Organisées par DG Consultants.

Présentation par l'organisateur



Retour sur Les Assises 2018

La 18ème édition des Assises de la Sécurité à Monaco, c’est terminé ! Encore merci aux 2800 participants dont les 160 partenaires qui pendant trois jours se sont retrouvés pour faire vivre cet événement unique en France. Conférences, one-to-one, tables-rondes, ateliers, moments de networking… Par leur contenu, par la qualité des visiteurs et par la richesse des échanges, les Assises se positionnent plus que jamais comme le rendez-vous incontournable de tous les professionnels de la cybersécurité. A l’image du marché qui ne cesse d’évoluer, les Assises savent adapter leur offre afin de répondre au mieux aux attentes du secteur. Ainsi cette édition a-t-elle voulu mettre en avant les grands enjeux du moment en multipliant les prises de parole, les démonstrations et les retours d’expérience.

Rendez-vous maintenant pour la prochaine édition qui aura lieu du 9 au 12 octobre 2019

Plus d'informations sur le site dédié à l'événement.

TRUSTECH

Cet événement international dédié aux paiements, à l'identification et à la sécurité est organisé à Cannes (palais des festivals) du 26 au 28 novembre 2019. Organisé par Comexposium.

Présentation de l'événement par l'organisateur

Les professionnels de la carte et des technologies de la confiance numérique se donnent à nouveau rendez-vous à TRUSTECH du 26 au 28 novembre 2019 au Palais des Festivals de Cannes pour l’événement annuel phare de leur écosystème.
Créé il y a plus de 30 ans sous le nom CARTES SECURE CONNEXIONS afin de promouvoir une technologie qui venait de naître, celle de la carte à puce, l’événement est rebaptisé TRUSTECH en 2016 pour mieux refléter l’évolution du secteur.
Mix plébiscité entre salon, congrès et lieu d’échanges, TRUSTECH 2019 englobe toutes les technologies impliquées sur les marchés liés aux paiements, à l'identification et à la sécurité.
En tant que Marketplace globale, TRUSTECH accueillera plus de 250 exposants internationaux, sponsors et startups, qui présenteront leurs dernières innovations, annonceront les lancements de produits et solutions sur leur stand ou à travers des sessions de pitch sur l’Innovation Stage, espace situé au cœur de l’événement.
Cette année, le cycle des conférences proposera durant 3 jours un contenu de pointe axé sur trois grands thèmes alignés sur l’offre TRUSTECH: Paiements, Identification et Sécurité.

Plus d'infos sur le site de l'événement.

FIC

Ayant pour thème cette année "Replacer l'humain au coeur de la cybersécurité", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 28, 29 et 30 janvier 2020 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

Présentation par l'organisateur

Véritable plateforme d'échanges et de rencontres, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) s'est imposé comme l'événement de référence en Europe en matière de sécurité et de confiance numérique. Son originalité est de mêler :
UN FORUM favorisant la réflexion et l'échange au sein de l'écosystème européen de la cybersécurité,
UN SALON dédié aux rencontres entre acheteurs et fournisseurs de solutions de cybersécurité.
Plus d'informations sur le site de l'événement.
RSS