mercredi 26 septembre 2018    || Inscription
BanniereNews
 
 
Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la Cnil, a rendu public le 37ème rapport de l’institution, laissant la part belle aux enjeux européens.

 

Le rapport 2016, qui fait tout de même 117 pages, a mis l’accent sur les enjeux européens, dans la perspective du passage au règlement européen qui entrera en vigueur le 25 mai 2018.

Le règlement, souligne le rapport, traduit un renforcement des droits des personnes à l’ère numérique. Parmi les points forts, la portabilité des données (autrement dit  le droit des personnes à récupérer les données sous un format aisément utilisable), la responsabilisation (accountability) qui se traduit par l’affirmation de la prise en compte des données dès la conception du service ou du produit par défaut (privacy by design or by default), ce qui implique la mise en place d’une organisation ad hoc avec la désignation d’un délégué à la protection des données personnelles (DPO Data Privacy Officer) dans 80 000 à 100 000 organismes au minimum.  

Le règlement impose en outre l’obligation de tenir un registre des traitements; le fait de mener des études d’impact sur la vie privée (EIVP) pour les traitements à risques; la notification des failles de sécurité à la Cnil, et, le cas échéant, aux personnes concernées.

Une nouvelle loi Informatiques et Libertés avant mai 2018 ?

Plus surprenante est la volonté de la Cnil de disposer, avant mai 2018, d’une nouvelle Loi Informatiques & Libertés, sous le motif que « le règlement européen comporte de très nombreux renvois au droit national ». Le « carambolage » des textes, entre les dispositions de la loi pour une République Numérique, le texte du Règlement, et le texte de cette nouvelle loi à venir risque de rendre le contexte juridique très complexe, voire incompréhensible. Du travail pour les avocats en perspective…

A noter que dans le prochain numéro de Mag-Securs, un dossier est consacré au Règlement Européen. 




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 48046
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS



Événements SSI

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 10 au 13 octobre 2018. Organisées par DG Consultants.

TRUSTECH

Cet événement international dédié aux "technologies de la confiance" qui intègre désormais le salon Cartes Secure Connexions (jusqu'en 2015 celui-ci se tenait à Paris Villepinte) est organisé à Cannes (palais des festivals) du 27 au 29 novembre 2018. Organisé par Comexposium.

 

FIC

Le 11ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 22 et 23 janvier 2019 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

RENCONTRES AMRAE

Les 27èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances) , le congrès annuel de référence des métiers du risque et des assurances, ont lieu du 6 au 8 février 2019 à Deauville (Centre International) sur le thème : "Le risque au coeur de la transformation". Organisées par l'AMRAE.

ACCESSECURITY

AccesSecurity, salon euro-méditerranéen de la sécurité globale, se tient à Marseille (Chanot) les 6 et 7 mars 2019. Organisé par Safim.

IT & IT SECURITY MEETINGS

IT & IT Security Meetings, «salon des réseaux, du cloud, de la mobilité et de la sécurité informatique», se tient à Cannes, Palais des Festivals et des Congrès du 19 au 21 mars 2019. Organisé par Weyou Group.

RSS