dimanche 20 août 2017    || Inscription
BanniereNews
 
 
News Partenaires

2016 a été une année record en matière de failles de sécurité. De récentes études indiquent que le nombre de dossiers exposés a atteint les 4,2 milliards l'année dernière, contre seulement 1,1 milliard en 2013.

[Lire l'article...]

Par décret du Président de la République en date du 30 juin le successeur du vice-amiral Arnaud Coustillière a été désigné. Il s'agit du général de brigade Olivier Bonnet de Paillerets, nommé officier général « commandant de la cyberdéfense » de l’état-major des armées, à compter du 1er septembre 2017.

On connaît désormais le nom du nouveau "ComCyber". Le général Olivier Bonnet de Paillerets succède au vice-amiral Arnaud Coustillière. On doit au vice-amiral Arnaud Coustillière d’avoir montré une détermination sans faille et une mobilisation de tous les instants, pour avoir intensifié la lutte anti-terroriste sur tous les fronts.

Une définition plus précise de la stratégie de défense

De son successeur nommé par le Président de la République, on attendra une définition plus précise de la stratégie de défense et d’attaque de la France contre les terroristes, un maintien et un développement de l’action dans un cadre a priori européen souhaité par le président Emmanuel Macron, le tout sous les ordres d’une ministre récemment nommée (Florence Parly) dont on ne connaît pas bien les compétences en matière de défense. C’est aussi la première fois qu’on nomme à ce niveau un officier général issu de l’armée de terre.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider