Plus de 280 des principaux sites internet au Pakistan ont été hackés et dégradés par ce qui semble être un mix de hackers turcs et pakistanais.

Les sites à forte visibilité comme Google.com.pk, Apple.pk et Yahoo.pk ont été piratés et abîmés ce week-end. Les rapports se contredisent sur les motivations qui auraient poussé les hackers à ce "défacement" massif de plus de 280 sites dimanche matin.

La page d’accueil Google.com.pk et d’autres ont été remplacées par une photo de deux pingouins marchant sur un pont accompagné d’un message en anglais « Pakistan downed » ainsi qu’une phrase en turc que Google traduit ainsi : « Mes potes ne sont toujours pas là pour moi. Avez-vous un ami avec moi à chaque prise de souffle ». La phrase ne semble avoir aucun sens. Nos confrères anglo-saxons se sont également essayé à la traduction sans plus de succès.

 

KriptekS (aka eboz), le hacker turc responsable de ces "defacements" avec l’image du pingouin, n’a laissé aucun autre message sur les sites rendant ainsi toute interprétation de ses actes difficiles. D'après le site web Zone-h, il serait responsable de milliers d’autres roses de contrôle des sites.

D’autres domaines ont été hackés par les « Pakistani Notorious hackers » selon The Hacker’s Media. Ils auraient prévenu le PKNIC, le registraire du .pk, d’une sérieuse faille de sécurité mais auraient été ignorés.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143292
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI