Spams : attention à l’Hadopi et aux impôts

Après avoir fait couler tant d’encre, l'Hadopi pourrait bien être la cible d’internautes mal intentionnés, qui envoient des spams frauduleux. Une autre vague de faux e-mails émanant des Impôts est en circulation. Tels sont les spams de la rentrée.

Les messages se faisant passer pour l’impopulaire Hadopi sont déjà en circulation. Ceux-ci font non seulement croire qu’ils émanent de l’Hadopi, mais font état d’amendes à payer. Lors d’un chat avec La Tribune, Eric Walter, secrétaire général de la Hadopi, a expliqué que l’e-mail ne provenait pas de la nouvelle autorité. « Vous ne pourrez jamais recevoir d’e-mail vous demandant de payer une amende », a-t-il déclaré.

Interrogé par l’AFP, le secrétaire général a précisé des conseils de prudence de la Haute Autorité. Les mails que recevront les internautes pour piratage porteront le nom de l’intéressé. Ils ne demanderont pas de coordonnées bancaires ou de mots de passe, et n’inciteront pas les destinataires à se connecter à un quelconque site sécurisé.

Comment être alors sûr que les e-mails envoyés proviennent bien de l’Hadopi ? C’est un sujet épineux. On ne connaît pas encore  le contenu du message officiel de la Haute Autorité. Pour l’instant, elle n’envoie pas de mails et ceux qui sont envoyés sont des faux.

Même problème pour les impôts. L’administration met en garde contre cette pratique régulière des pirates, qui consiste à mettre en place un faux e-mail avec une fausse page Web à la clé, incitant les internautes à déposer leurs coordonnées bancaires. C’est bien sûr un faux, qu’il convient d’ignorer.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI

Réduire