dimanche 31 mai 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 

Depuis iOS6, une fonction activée par défaut et largement passée sous silence offre un suivi aux annonceurs de la galaxie Apple. Voilà comment la désactiver !

C’est une fonction que Apple s’est bien gardée de mettre en avant. Dans la nouvelle version d’iOS6, les utilisateurs sont pistés par défaut à des fins publicitaires et il n’est pas forcément évident de désactiver cette fonction. La nouvelle technologie utilisée par La Pomme se nomme IDFA pour IdentifierForAdvertising qui vient en remplacement de l’UDID, le numéro de série unique permanent et non supprimable qui est attaché à chaque périphérique Apple.

Jusqu’à présent, Apple avait décidé de ne pas communiquer ce numéro aux développeurs d’applications non plus qu’aux annonceurs. Mais le manque à gagner pouvait être important pour les annonceurs, ces derniers risquant de délaisser la plate-forme. Pour ce faire, l’entreprise de Cupertino a mis en place une nouvelle fonction IDFA décrite ci-dessous. Là où Apple ne la joue pas franchement, c’est que cette fonction est activée par défaut et qu’il est particulièrement « sioux » de la trouver. Celle-ci ne se trouve pas dans les options de Confidentialité du menu Réglages comme on pourrait s’y attendre.

Non, pour désactiver cette option, il convient de se rendre dans Réglages, Général, Informations, puis glisser presque tout en bas pour découvrir une option Publicité. Il faudra alors prendre la peine d’ACTIVER (oui, oui) la fonction pudiquement appelée « Suivi publicitaire limité ». Dès lors, vous ne serez plus « Opt-In » comme on dit dans le jargon publicitaire mais « opt-out », c'est-à-dire que vous n’acceptez pas d’être suivi à la trace par les annonceurs d’Apple.

 

 

 




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 142651
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI