Microsoft et le FBI ont lancé une opération d'une grande envergure contre les réseaux bontnets Citadel. L'objectif : interpeller le principal responsable du plus grand réseau de cybercriminels.

L'entreprise de Redmond, Microsoft, a lancé conjointement avec le FBI une opération de nettoyage du Web des botnets. Dénommée ''Opération b54'', cette initiative, la 7ème dans son genre s’est soldée par l’éradication de 1400 botnets exploitant le malware Citadel. Cette opération est menée suite à un mandat délivré par la justice américaine.

D’après Microsoft, Ce programme malveillant est responsable de la perte de 500 millions de dollars. Le logiciel a affecté pas moins de 5 millions de machines dans le monde.  Les pirates l’utilisent pour dérober  l’argent à plusieurs institutions financières comme American Express, Royal Bank of Canada, PayPal et bien d’autres.

Le réseau botnet est considéré par les spécialistes de la sécurité, comme étant le plus grand réseau de cybercriminalité dans le monde. Citadel est déployé dans de nombreux pays essentiellement en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. 

Pour mener à bien cette enquête, Microsoft est épaulée par des institutions et organismes de lutte contre la cybercriminalité venant des quatre coins du globe. 

Le FBI, dans une déclaration à l’agence Reuters fait remarquer que l’enquête est à un stade avancée et qu’elle est même prête à collaborer avec Europol pour arrêter les commanditaires de ces attaques.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI