Crowdstrike qui analyse le fonctionnement et les actions de plusieurs groupes de hackers présents en Chine constate un changement de cible de l’un des plus importants – Deep Panda – vers l’Irak.

L’avancée des troupes de l’Etat islamique en Irak et au Levant provoque de vives tensions non seulement dans le pays concerné mais également dans plusieurs régions du monde, Etats-Unis et Chine notamment. En effet, l’Empire du milieu est l’un des si ce n’est le principal investisseur dans les champs pétrolifères irakiens, et il importe près de 10% de ses besoins en pétrole depuis ce pays. Aussi, plus que quiconque, la Chine a besoin de stabilité dans cet Etat. Constatant cette situation nouvelle, le groupe de hackers Deep Panda s’est mis en quête de recueillir de nouvelles informations sur l’évolution de la situation et notamment sur ce qu’avaient l’intention de faire les américains, ceci afin d’ajuster au mieux sa propre politique. C’est en substance ce que révèle CrowdStrike ( dans une analyse présentée par Dmitri Alperovitch, fondateur et directeur technique de l’entreprise. En effet, Crowdstrike a fourni à de nombreux groupes de réflexion son outil d’analyse Falcon Host, lequel permet de repérer les intrusions en temps réel. Durant les dernières semaines Falcon Host a permis de repérer un changement radical dans les cibles visées par Deep Panda, le groupe visant plus spécifiquement des personnes en lien avec les événements se déroulant en Irak. « Ce n’est pas une surprise de constater que le gouvernement chinois est très intéressé pour connaître les intentions américaines en matière de déploiement militaire, déploiement qui pourrait aider à protéger les infrastructures dans lesquelles les Chinois ont investi. Le jour où le groupe s’est mis à cibler ces individus est le 18 juin, c’est-à-dire le jour où l’EIIL s’est attaqué à la raffinerie de Baiji».

Si d’aventure quelques esprits naïfs avaient encore quelques doutes quant aux relations entretenues entre le gouvernement chinois et certains groupes de hackers parmi lesquels Depp Panda est l’un des plus actifs, ces récentes révélations sont de nature à les dissiper. Ils montrent également l’importance que revêtent les technologies de l’information et le cyber espionnage dans la géopolitique moderne. Enfin, Ils sont de nature à donner de nouvelles raisons quant à la décision américaine d’une non intervention, du moins pour le moment.



Autres News Cyber Crime

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI