Les majors de l’industrie cinématographique croyaient avoir fait le plus difficile en forçant les créateurs argentins à renoncer à leur création. Mais d’autres ont depuis pris le relais et le service de streaming vidéo semble aujourd’hui inarrêtable.

Imaginez un accès à la plupart des dernières séries ou des films les plus récents en quelques clics et gratuitement. Ou encore imaginez un Netflix, aussi simple, beaucoup plus complet et…. totalement gratuit. Imaginez que vous n’ayiez plus besoin de chercher dans les sites de Torrent, télécharger une application permettant de les récupérer, de la paramétrer. Certes, il ne s’agit pas de manipulations très difficiles pour quiconque maîtrise un peu l’informatique mais cela peut rebuter le grand public. Et bien un tel site, ou plutôt une telle application existe. Elle se nomme Popcorn Time et elle est en train de devenir le cauchemar de l’industrie télévisuelle et cinématographique.

Vous voulez un exemple ? La fameuse série House of Cards est disponible intégralement y compris la saison 3 qui n’est pas encore totalement diffusée. Birdman, The Imitation Game, et tous les blockbusters sont présents et accessibles en quelques clics. Comme le révèle Wired qui a pu s’entretenir avec quelques développeurs du « nouveau » Popcorn, le site croît aujourd'hui au même rythme qu’avant sa fermeture avec plus de 4 millions d’utilisateurs et 100000 téléchargements par jour de l’application. Qui plus est, les développeurs et administrateurs du site sont actuellement en train de changer l’organisation ce qui fait que les données ne seront plus centralisées mais dispatchées un peu partout selon le modèle du P2P ce qui fait que le site sera impossible à briser.

Bientôt "unbreakable"

En effet, une alerte a encore eu lieu à la fin de l’année dernière lorsqu’un registrar belge a supprimé le nom de domaine de sa base. Depuis, l’entreprise a choisi un nom de domaine en Suède et pourra toujours déménager si le besoin s’en fait sentir. Le patron de Netflix Reed Hastings ne s’est d’ailleurs pas trompé sur l’enjeu affirmant que le piratage était son principal concurrent. Si les administrateurs du sites affirment ne rien faire d’illégal, leur défense ne tiendrait évidemment pas devant un tribunal.

Aussi, ils sont en train de prendre les devants du point de vue technique. Dans un mois, les séries et les contenus TV seront téléchargées et visionnées avec le même protocole BitTorrent actuellement employé pour les films, en tirant les données depuis d’autres utilisateurs plutôt que depuis un serveur central. L’application elle-même pourra être téléchargée en P2P et elle va faire un plus grand usage du chiffrement. « Seuls nos utilisateurs décideront si nous devons vivre ou mourir. De cette manière Popcorm Time sera inarrêtable.», déclarait l’un des administrateurs à Wired.

La justice devra alors se pencher sur les personnes physiques derrière ce projet comme cela a été fait pour les fondateurs de The Pirate Bay ou MegaUpload, avec plus ou moins de réussite d’ailleurs. La bataille ne fait que recommencer.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI