samedi 18 août 2018    || Inscription
BanniereNews
 
 
News Partenaires

2016 a été une année record en matière de failles de sécurité. De récentes études indiquent que le nombre de dossiers exposés a atteint les 4,2 milliards l'année dernière, contre seulement 1,1 milliard en 2013.

[Lire l'article...]

Florence Parly, ministre des Armées, a tenu à faire le déplacement au FIC hier soir pour délivrer un message à la fois sobre et fort sur la nécessaire cybersécurité des armées et la digitalisation des champs de combat.

Toute menue dans un grand tailleur pantalon noir très sobre, la ministre des Armées Florence Parly a délivré hier soir au FIC un discours à la fois maîtrisé, sobre et convaincu sur l’avance en France en matière de cyberdéfense et l’inévitable digitalisation du champ de bataille. Michèle Alliot-Marie, alors ministre de la Défense, quand le FIC avait encore lieu dans la salle des fêtes de Villeneuve d’Asq, n’avait pas eu cette vision des enjeux digitaux du champ de. A sa décharge, les enjeux n’étaient pas aussi cruciaux. Epaulée par le ministre de la Défense estonien, Juri Luik, la ministre a délivré un message fort, et, symbole supplémentaire de son implication en faveur des PME innovante, a remis elle-même avec son confrère estonien le prix de la PME la plus innovante. Un message fort de soutien de la défense à l’innovation française et à l’excellence des PME dans ce domaine.

La mise en place d’une revue stratégique cyber

Maîtrise du discours, maîtrise du sujet, maîtrise du verbe. Florence Parly, toute en retenue et en sobriété sait conquérir un auditoire très masculin… et très militaire. La ministre des Armées n’hésite pas à rentrer dans le vif du sujet, et n’y va pas par quatre chemins. « Nous nous situons dans un nouveau mode, où nous affrontons un ennemi sans nom, sans visage. Tous les espaces de confrontation deviennent universels, et nous devons tous les maîtriser ». La ministre des Armées parle en termes sobres, carrés, et qui passent très bien. « La France, et notamment la défense, doit devenir un modèle de vigilance et d’innovation. Il nous faut construire en France une armée avec un modèle de cyberdéfense adapté au contexte et cohérent. C’est pour cela que le Président de la République a demandé la mise en place, dans le courant de l’année, d’une revue stratégique cyber pour la défense ». « Nous devons, reprend la ministre, nous préoccuper des enjeux de cyberdéfense dans les organisations, avec une meilleure anticipation des menaces, et le développement de coopération fortes » . Martelant le sujet, la ministre explique : « l’innovation n’est pas qu’une question technique ».

1,6 milliard d’euros pour la lutte dans l’espace numérique

« La prochaine LPM, reprend la ministre, confirmera notre ambition. La cybersouveraineté est un enjeu majeur. Dans ce cadre, nous débloquerons d’ici quelques années 1,6 milliard d’euros pour la lutte dans l’espace numérique, et nous porterons le nombre des cybercombattants à 4000. Nous renforcerons aussi le rôle du renseignement numérique ». S’appuyant sur des logiques industrielles maintes et maintes fois défendues dans nos colonnes, « nous entendons renforcer la coopération entre l’état-major et les PME, en mettant au défi un certain nombre d’entre elles de nous aider à définir, d’ici quelques mois, l’équipement du cyber combattant », annonce la Ministre. Elle cite notamment le pôle breton et le PEC (Pole d’Excellence Cyber) dont nous avons souvent parlé, en exemple.

Elle développe aussi un projet d’intelligence campus « qui réunit les chercheurs européens, les industriels, et les entrepreneurs ». « Nous sommes tous concernés par notre cyberdéfense » conclut la ministre. Le message est clair : renforcement des capacités cyberdéfense, innovation, partenariat publics privés qui pousse les PME innovantes en avant, et la construction d’une défense avant tout européenne. Il n’avait jamais été formulé de manière aussi nette, et c’est un rare bonheur que de l’entendre aussi fermement et clairement au FIC.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 35920
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS



Événements SSI

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 10 au 13 octobre 2018. Organisées par DG Consultants.

TRUSTECH

Cet événement international dédié aux "technologies de la confiance" qui intègre désormais le salon Cartes Secure Connexions (jusqu'en 2015 celui-ci se tenait à Paris Villepinte) est organisé à Cannes (palais des festivals) du 27 au 29 novembre 2018. Organisé par Comexposium.

 

FIC

Le 11ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 22 et 23 janvier 2019 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

Présentation par l'organisateur

Le Forum International de la Cybersécurité s’inscrit dans une démarche de réflexions et d’échanges visant à promouvoir une vision européenne de la cybersécurité.

Dans la continuité du marché unique numérique et du projet de règlement sur la protection des données personnelles, le FIC est l’évènement européen de référence réunissant tous les acteurs de la confiance numérique.

Pour animer cette démarche, le FIC s’appuie sur :

Le Salon, pour identifier des solutions ou services répondant à ses besoins, recruter des profils spécialisés, développer et entretenir son réseau;
Le Forum, pour échanger avec des experts, se perfectionner et partager les retours d’expérience;
L’Observatoire, pour poursuivre les échanges tout au long de l’année, approfondir les thématiques et faire vivre son réseau.
Plus d'informations sur le site de l'événement.

RENCONTRES AMRAE

Les 27èmes Rencontres de l'AMRAE (Association française des professionnels de la gestion des risques et des assurances) , le congrès annuel de référence des métiers du risque et des assurances, ont lieu du 6 au 8 février 2019 à Deauville (Centre International) sur le thème : "Le risque au coeur de la transformation". Organisées par l'AMRAE.

Invitation de Brigitte Bouquot, présidente de l'AMRAE :

Nous vivons un moment unique : nous avons pris conscience de notre dépendance vitale à la planète, dont la nature nous rappelle les limites, mais également de la puissance inouïe de la technologie, qui accélère l’innovation et nous met face à des questions éthiques et de sécurité. L’actualité géopolitique montre aussi que nombre de modèles en place sont ébranlés, alors qu’il faut un cadre global pour gouverner les crises d’un monde redevenu dangereux, tout en demeurant prometteur.
Il faut se réinventer pour ne pas disparaître. La transformation est la seule réponse à cette évolution inédite du monde, dont les crises se renforcent les unes les autres.
Le risque est au cœur de la transformation. Le Risk Management en devient un principe actif : il sécurise durablement les stratégies d’opportunités des entreprises qui refondent leur vision et renforcent ainsi leur raison d’être.
Nous avons nos habitudes à Deauville, alors profitons-en pour mobiliser toutes nos énergies pour faire de ces Rencontres un moment décisif pour le métier de Risk Manager !

Plus d'infos sur le site de l'AMRAE.

ACCESSECURITY

AccesSecurity, salon euro-méditerranéen de la sécurité globale, se tient à Marseille (Chanot) les 6 et 7 mars 2019. Organisé par Safim.
RSS